Retrouvez-nous sur notre nouveau site :

www.kravmaganormandie.com

L’agression est une situation de stress, dans laquelle il nous faudra réagir efficacement et rapidement pour pouvoir s’en sortir sain et sauf. Travailler sur la gestion de son stress est une étape importante de l’apprentissage du Krav Maga self-défense avec Raymond Gros. Voyons d’abord ce qu’est le stress et ses conséquences sur notre organisme.

krav maga self-défense Normandie C.Rosier

De nos jours, le stress est un mot que l’on emploie souvent, pour expliquer bon nombre de nos désordres physiologiques et psychiques. Le stress est une réaction d’alarme de notre organisme face à une situation que l’on perçoit, à tort ou à raison, comme menaçante pour notre corps. Le stress se manifeste par une série de modifications physiologiques qui nous préparent à affronter cette menace : sécrétion d’adrénaline et de cortisol, augmentation du tonus musculaire, accélération du rythme cardiaque et du rythme respiratoire, attention soutenue, mobilisation des fonctions intellectuelles etc.

Quand apparaît le stress ?

stress en cas d'agression

 

 

 

Ce qui nous stresse est différent de ce qui stresse notre voisin.  Mais la recette du stress est universelle, les scientifiques la nomment « C.I.N.E ». En voici les ingrédients :

–          : comme contrôle : vous sentez que vous n’avez aucun ou très peu de contrôle sur la situation.

–          : comme imprévisible : quelque chose de complètement inattendu  se produit, vous ne pouvez pas anticiper la situation

–          : comme nouveau : quelque chose que vous n’avez jamais expérimenté se produit

–          : comme égo menacé : vos compétences, votre organisme sont mis en danger. On doute de vos capacités…

Les ingrédients du stress sont additifs : plus il y a d’éléments du C.I.N.E, plus la situation est stressante… Ceci est valable pour un stress physique comme mentale.

Le stress est-il toujours mauvais ?

Non ! Le stress est une réaction normale et saine de notre organisme, capable d’augmenter nos capacités physiques et intellectuelles, dans la mesure où il ne dépasse pas un certain seuil : on parle de bon stress ou « eustress ».  C’est le stress qui motive, nous rend plus performant, développe nos capacités d’adaptation et d’apprentissage. Dans le cas d’une agression, le stress positif nous donnera l’énergie pour réagir avec vigueur, ne pas ressentir la douleur des coups, combattre avec puissance…

Mais lorsque nos émotions deviennent ingérables, que plusieurs éléments du C.I.N.E s’additionnent, alors l’organisme se sent en danger, ne peut plus s’adapter : c’est le mauvais stress ou « dystress ». C’est le stress qui  nous paralysera ou nous rendra inefficace.

se battre en cas de stress

Comment réagissons-nous face à une menace physique ?

Sous l’emprise d’une très forte anxiété, non contrôlée,  liée à une menace physique, notre attention devient concentrée à l’intérieur de nous-même et nos actions mentales et physiques deviennent déficientes : nos muscles se contractent inutilement, notre perception devient faussée, nos prises de décision sont plus lentes et mal appliquées.

Nous avons généralement 3 manières de réagir (les trois « F ») :

–          La Fuite : on s’échappe du lieu dangereux

–          Se retrouver Figé : une paralysie ou un ralentissement du système moteur nous rendent incapable de réagir

–          La Frappe : nous effectuons des gestes de combat actif, défense et attaque

Selon les ingrédients du C.I.N.E, plus nous serons dans une situation telle que décrite ci-dessous :

–           difficile à contrôler (par exemple présence d’une arme),

–          à laquelle nous ne nous attendons pas (on marche dans la rue, seule(e), en écrivant un sms),

–          que nous n’avons jamais rencontrée (par exemple une personne qui  ne pratique pas de self-défense, ou encore qui  n’a pas encore appris la défense contre ce type d’agression)

–          qui menace notre intégrité physique (l’agresseur se satisfait de notre argent … ou pas …)

Plus ces éléments seront réunis, plus nous serons dans un état de mauvais stress, et moins nous serons efficaces.

C’est pourquoi le but des entraînements de Krav Maga self-défense avec Raymond Gros est de vous enseigner comment surmonter plus efficacement de tels sentiments négatifs et les effets qu’ils risquent d’avoir sur vous.  Lors du prochain article, nous vous donnerons les clés pour pouvoir gérer efficacement son stress dans un scénario d’agression.

 

Ecrit par Corinne Rosier et Raymond Gros

Publicités

Les commentaires sont fermés.